La République tchèque (2) : un futur champion en Europe ?

Notre première émission [1] consacrée à la République tchèque se devait d’avoir une suite…

Jana et Joël Bros nous ont fait découvrir ce magnifique pays, au cœur de l’Europe centrale, qui en brisant ses chaînes, a retrouvé rapidement sa personnalité en savourant enfin son indépendance.

Karlovy Vary (ancienne Karlsbad) ville thermale (Bohème) - Photo BS - EvaP
Karlovy Vary (ancienne Karlsbad) ville thermale (Bohème) – Photo BS – EvaP

Une indépendance récente qui remonte au 1er janvier 1993 après la scission de la « République fédérative tchèque et slovaque ». La séparation de la Slovaquie et de la Tchéquie a été assimilée à un « divorce de velours » suite à la « révolution » du même nom qui aura perduré du 16 au 29 novembre 1989. Une séparation sans liesse mais surtout sans violence entre deux pays qui, au lendemain de la Première Guerre Mondiale, après l’implosion de l’Empire austro-hongrois, s’étaient unis pour le meilleur et pour le pire dans une « Tchéco-Slovaquie » dont le trait d’union disparaitra bien avant 1948…

Karlštejn - Château gothique de Charles IV (Bohème) - Photo BS - Valery Egoprov
Karlštejn – Château gothique de Charles IV (Bohème) – Photo BS – Valery Egoprov

Il ne faut pas oublier que les Tchèques ont été soumis pendant quatre siècles à la domination de souverains autrichiens – une domination incarnée notamment par la famille de Habsbourg – qui, pendant trois siècles, fournira tous les empereurs du Saint-Empire romain germanique.

Jan Hus (Prague) symbole de l’intégrité morale, des gloires et des souffrances du peuple tchèque – Photo Yelkrokoyade
Jan Hus (Prague) symbole de l’intégrité morale, « mort pour la Vérité » – Photo Yelkrokoyade

Une « maison royale » dont les chefs ont régné comme empereurs romains-germaniques, rois de Hongrie et de Bohème sans discontinuer jusqu’en 1806, puis comme empereurs d’Autriche de 1804 à 1918…

« Au début de la guerre, de nombreux ressortissants originaires des territoires tchèques et slovaques présents en France décident de rejoindre la Légion étrangère pour combattre aux côtés de l’entente…

Remise de drapeau au 21e régiment tchéco-slovaque au Camp de Darney le 30 juin 1918 (Vosges) [2]

Le 7 février 1918 voit la naissance de l’armée tchèque autonome, commandée par le général français Janin et son adjoint tchèco-slovaque que Milan Ratislav Štefánik. Jusqu’à l’armistice, trois régiments, les 21e , 22e et 23e régiments de chasseurs tchécoslovaques, sont formés en France, à Cognac et à Jarnac, atteignant un effectif total d’environ onze mille hommes. » (Source ECPAD et Sud-Ouest).

Honneur aux légionnaires tchéco-slovaques - Photo Ville de Cognac (2018)
Honneur aux légionnaires tchéco-slovaques – Photo Ville de Cognac (2018)

Les Slovaques eux ont passé mille ans sous domination hongroise…

Mais cette « émancipation » tant attendue sera de courte durée : 30 ans. En 1948 le « rideau de fer » coupera l’Europe en deux. Staline installera des régimes communistes avec des économies planifiées et qui mettront au pas les populations récalcitrantes.

Le « Printemps de Prague » le 21 août 1968... La « normalisation » suivra ... - Photo CIA
Le « Printemps de Prague » le 21 août 1968… La « normalisation » suivra … – Photo CIA

On oublie trop souvent que de nombreux camps d’extermination nazis ont été maintenus en activité de 1945 à 1951 dans toute l’Europe centrale par les Soviétiques, faisant plus de 2 millions et demi de morts dans tous ces « pays de l’Est » dont le seul tort, en 1945, a été de se retrouver du mauvais côté de l’Europe…

Le 12 mars 1999, la République tchèque adhère à l’OTAN et le 1er mai 2004, rejoindra l’Union européenne. Une adhésion qui sera approuvée par plus de 70% de la population.

Panorama de Prague, la ville aux 100 clochers, vu depuis le belvédère de Petřín – Photo Lukáš Hron
Panorama de Prague, la ville aux 100 clochers, vu depuis le belvédère de Petřín – Photo Lukáš Hron 

Si il y a un génie tchèque, on peut dire qu’il a été exporté pendant des siècles, dans toute l’Europe mais aussi aux États-Unis et en URSS. Un système scolaire de haut niveau, des universités de renom, le pays en s’affranchissant de ses chaînes soviétiques a forcé l’estime de ses voisins européens.

Bibliothèque de Prague - Photo BS - Izoca
Bibliothèque de Prague – Photo BS – Izoca

L’économie tchèque s’est transformée, le pays s’est modernisé à marche forcée avec des résultats qui permettent de penser que la République tchèque sera, demain, un des pays les plus prospères d’Europe.

Jan Amos Komensky (Musée-Grévin de Prague) - Photo BS - Pe3check
Jan Amos Komensky (Musée Grévin de Prague) – Photo BS – Pe3check

Une vaste zone dans laquelle les Tchèques ont toujours su évoluer avec dynamisme, fournissant des produits de qualité, sans oublier sur le plan culturel, littéraire, de nombreux artistes, des écrivains ou musiciens dont la réputation a été mondiale.

Škoda Superb 2019 - Chaque année Škoda  bat ses records de ventes historiques - Photo Škoda
Škoda Superb 2019 – Chaque année Škoda  bat ses records de ventes historiques – Photo Škoda

De plus en plus de Français s’installent en République tchèque qui est tout sauf « le bout du monde »

Jana et Joël Bros avec Sam... Photo © DR
Jana et Joël Bros avec Sam Photo © DR

C’est de cela que Jana et Joël Bros vont nous parler aujourd’hui pour nous expliquer comment cette « transformation » a pu se faire et qui, sans constituer de miracle, force néanmoins l’admiration.

Prague : Le pont Charles sur la Vlatva - Photo BS - Lubos Houska
Prague : Le pont Charles sur la Vlatva – Photo BS – Lubos Houska

Le tourisme est prometteur dans ce pays magnifique, où l’on mange bien et où de très nombreux châteaux ont été restaurés pour servir d‘hôtels à des prix qui défient toute concurrence…

Prague : Centre ville historique - Photo BS -Aliaksandr Antanovich
Prague : Centre ville historique – Photo BS – Aliaksandr Antanovich

Comment ne pas imaginer que la gastronomie locale et son tourisme de qualité ne fassent bientôt l’objet d’une prochaine émission… C’est promis, mais pas avant d‘avoir parlé d’un autre pays qui gagne à être mieux connu, la Slovaquie, aussi pour ses liens avec la France. Il y a quelques pages d’histoire qui gagnent à être partagées…

[1] La république tchèque : A la découverte de la Moravie (1)

[2] Remise de drapeau au 21e régiment tchéco-slovaque au Camp de Darney le 30 juin 1918 (Vosges) – Photo ECPAD © Bressolles.