Faux appels d’Europol en Allemagne

Berlin/La Haye, le 17 août 2022

Attention aux tentatives d’escroquerie. Depuis quelques temps, il y a un vague de faux appels téléphoniques en Allemagne censés émaner d’Europol, agence européenne de police criminelle qui facilite l’échange de renseignements entre les polices nationales en matière de stupéfiants, de terrorisme, de criminalité internationale et de pédophilie au sein de l’Union européenne.

L’appel, avec une voie robotisée, indique que “votre numéro de carte d’identité a été utilisée de manière abusive” et vous “demande d’appuyer sur une touche” (le « 1 » apparemment)…

L’appel semble provenir d’un numéro mobile allemand…

Tout est faux évidement. Il ne faut ni appuyer sur la touche ni rappeler ce numéro.

Il vaut mieux pour votre sécurité ignorer ces appels et si possible bloquer le numéro et mieux encore, signaler cet appel en notant le numéro et l’heure de l’appel.

Nous avons appelé Europol à La Haye qui nous a envoyé un lien pour mieux comprendre ce qui se passe et ce qu’il faut faire en pareil cas : (Traduction ci-dessous par nos soins en français) :

Europol building The Hague
Siège d’Europol à la Haye (Pays-Bas) – Photo Oseveno

Des escrocs appellent des particuliers sous le faux prétexte de représenter Europol. Les fraudeurs disent à leurs victimes qu’elles sont impliquées dans des crimes graves ou qu’elles sont victimes d’un délit tel qu’un vol d’identité. Ils incitent ensuite les victimes à fournir des informations personnelles et à effectuer des paiements, tout en se faisant passer pour des fonctionnaires d’Europol.

Nous avons également appris que ces escrocs sont capables de faire croire que leurs appels téléphoniques proviennent de véritables numéros d’Europol. C’est ce qu’on appelle le “phone spoofing”, qui consiste à utiliser de fausses informations sur l’identité de l’appelant pour masquer la véritable source d’un appel entrant.

C’est un faux ! Europol n’appellera jamais les citoyens au sujet de telles affirmations et ne leur demandera jamais d’effectuer des paiements !

Nous avons été informés d’arnaques impliquant de fausses correspondances prétendant provenir d’un certain nombre de départements d’Europol, ainsi que de son directeur exécutif, d’autres membres du personnel de haut niveau et de divers responsables internationaux des services répressifs. Des courriels et des messages sur les médias sociaux, rédigés en plusieurs langues, ont utilisé à tort les noms de hauts fonctionnaires d’Europol, dont Catherine De Bolle, Jean-Philippe Lecouffe et Jürgen Ebner, afin de paraître sérieux et légitimes. Des escroqueries ont également été tentées par le biais de fausses lettres envoyées par des sociétés tierces prétendant agir au nom d’Europol.

Ne vous laissez pas tromper – toute cette correspondance est fausse. Ni Europol ni aucun de ses agents ne contacteraient jamais directement des membres du public pour leur demander d’agir immédiatement ou les menacer d’ouvrir une enquête criminelle. Europol n’émet pas d’amendes et ne contacte pas les citoyens pour leur demander de les payer.

QUE FAIRE SI VOUS ÊTES VISÉ PAR CES ESCROQUERIES ?
Si vous recevez un courriel ou un appel téléphonique suspect prétendant provenir d’un service ou d’un membre du personnel d’Europol, veuillez le signaler immédiatement à votre police locale ou nationale. Les autorités contacteront ensuite Europol si nécessaire. Europol ne reçoit pas directement les signalements des citoyens et ne peut pas enquêter sur les signalements individuels.

Pour savoir où et comment signaler un crime, veuillez consulter la section dédiée de notre site web.

Pour en savoir plus sur la manière de se protéger des escroqueries de ce type, lisez notre guide de prévention des cyber-escroqueries.

Europol ne contacte jamais directement les membres du public pour demander une action immédiate ou divulguer des informations personnelles. Il s’agit donc d’une escroquerie qui doit être signalée :

En France

En Allemagne

Aurélien Beauthéac et Joël-François Dumont

Quelques articles sur le sujet :